fbpx

Comment se préparer à une interview avec un journaliste?

Lorsque votre entreprise gagne en notoriété et que vous êtes interviewé par un journaliste, l’évènement le plus palpitant est de découvrir le résultat de l’interview publiée. Ne pas savoir comment le journaliste va traiter l’information peut être source de stress.

Une couverture médiatique de qualité est incontournable pour devenir un acteur respecté et crédible sur le marché. Mais si vous ne bénéficiez pas d’une formation média ad’hoc et si vous ne savez pas comment répondre aux sollicitations d’un journaliste, l’article qui en découlera peut discréditer votre entreprise et nuire à votre réputation.

Heureusement, il existe des règles pour gérer une interview et profiter des avantages d’un article objectif et positif. Votre entreprise en bénéficiera largement et vos employés aussi.

Vous pourrez le partager avec vos clients, vos prospects, sur votre site internet ainsi que sur les réseaux sociaux. Vous augmenterez ainsi votre notoriété et votre visibilité!

11 Règles à considérer:

  1. Vous devez savoir quel type d’interview vous allez accorder :
  •  Sachez quel est le thème traité et dans quel contexte s’inscrira votre interview.
  • Demandez de quoi vous allez devoir parler.
  • Demandez combien de temps l’interview durera.
  • Dans quel cadre et comment sera utilisée votre interview ?
  • A la télévision, à la radio, dans la presse écrite sur les réseaux sociaux?
  1. S’il s’agit d’une interview accordée à des médias audiovisuels ou web, renseignez-vous sur la date de diffusion !

L’exercice ne sera pas le même du tout si l’interview est diffusée en direct !

Si vous êtes débutant et manquez d’expérience, nous vous déconseillons d’opter d’emblée pour cette formule.

3. Donner avant de recevoir!

  • Répondez rapidement aux sollicitations et prenez en compte les spécificités des différents médias.
  • Sélectionnez les informations (le droit de ne pas dire !) et argumentez.
  • Faites preuve de compréhension face à l’attitude critique.

Un conseiller RP peut vous aider à mettre sur pied une approche stratégique de vos relations avec les médias.

  1.  Rappelez-vous que tout ce que vous dites est « on the record »

Contrairement à ce que vous avez pu voir dans les films ou ailleurs, il n’y a rien qui soit « off the record» ou officieux avec les médias. Dire à un journaliste de ne pas tenir compte de ce que vous venez de  dire, c’est comme demander à un jury d’oublier ce qu’il vient d’entendre. Si vous ne voulez pas que ce que vous venez d’affirmer soit mémorisé et publié, ne le dites pas.

  1. Répondez aux questions avec concision.

Si le journaliste reste silencieux après votre réponse, ne remplissez pas le vide … Attendez jusqu’à ce qu’il ou elle demande des éclaircissements ou passe à une nouvelle question.

Ceci est valable pour tout type d’interviews (Radio, TV, video, Print, médias sociaux). Je me souviens en particulier d’une cheffe d’entreprise qui, lors d’une interview radio diffusée en direct, a répondu à la première question du journaliste avec une interminable tirade. Le journaliste, bien que très expérimenté, a eu une peine incroyable à l’interrompre et à reprendre le contrôle de la discussion. Laissez donc le journaliste faire son métier et répondez brièvement. De l’autre côté, évitez également de répondre uniquement par oui ou par non. Etayez votre réponse, soyez concis, sans jamais vous perdre dans les détails inutiles.

Entre deux questions, donnez au journaliste le temps de traiter ce que vous venez de dire et de prendre des notes. En ce qui nous concerne, il est rare que nous demandions aux journalistes la liste des questions de l’interview à l’avance – sauf dans certaines situations très précises. En revanche, nous apprécions qu’ils nous donnent les thématiques qu’ils souhaitent aborder en particulier. Cela permet à nos clients de se préparer de manière optimale à l’entretien, de manière beaucoup plus globale en gardant toujours une vue d’ensemble.

  1.  Si vous faites une erreur, corrigez-la immédiatement.

Si vous réalisez que vous venez de vous tromper sur une réponse, faites le savoir aussitôt. Il en va de même si vous réalisez que le journaliste a mal interprété vos propos. Assurez-vous qu’il a bien compris le sens de votre réponse. Il est beaucoup plus facile de corriger un malentendu immédiatement qu’après la publication d’un article. L’avantage d’être accompagné par votre conseiller RP pour l’interview lui permet de pouvoir clarifier la situation si nécessaire. Il a plus de recul que vous et sait déceler rapidement ce qui aura été mal compris.

  1.  Soyez amical, mais gardez à l’esprit que le journaliste n’est pas votre ami.

Il n’est par ailleurs pas non plus votre ennemi… Les journalistes font leur travail, et les questions qu’ils vous posent en font notamment partie. Ces dernières peuvent parfois vous déstabiliser ou encore vous mettre (trop) en confiance. Reportez-vous à la règle 4. Si vous ne souhaitez pas voir une de vos réponses publiées, ne la mentionnez pas. Les interviews avec les médias peuvent être intimidantes, surtout au début. Un conseiller RP compétent peut vous y préparer de manière efficace et professionnelle.

  1. Si vous n’avez pas la réponse à une question, dites-le.

Promettez au journaliste de vous renseigner et de lui faire parvenir l’information manquante dans les plus brefs délais

  1.  Faits vérifiés et vérifiables uniquement!

Pour être crédible, ne communiquez que sur des faits vérifiés et vérifiables ! Ne mentez pas et n’enjolivez pas la situation.

10. Soyez concrets et évitez tout jargon 

Si vous travaillez dans un domaine ultra technique, soyez très concret, donnez des exemples, vulgarisez! Le journaliste n’est pas forcément spécialisé dans votre branche. Il va devoir relayer ce que vous dites dans un langage adapté au plus grand nombre. Si le journaliste vous demande: « C’est à dire? », c’est qu’il a besoin d’explications supplémentaires pour étayer son article: Donnez lui du concret, explicitez votre activité avec des exemples, des images ou même un dessein, pourquoi pas! Et assurez-vous qu’il a bien compris.

11. Bannissez le « No comment »

Vous donneriez l’impression d’avoir quelque chose à cacher.

 

Vous avez besoin d’aide dans la gestion de votre image dans les médias? N’hésitez pas à nous contacter.

Laisser un commentaire