On the record

Art et vulnérabilité, miroirs de nos ressemblances et de nos différences

Par 10 février 2018 Pas de commentaire

Save the date! 

Mercredi 25 avril 2018, 9h00 -17h00, Belmont-sur-Lausanne

Conférence interdisciplinaire organisée par Pro Infirmis

Art et vulnérabilité, miroirs de nos ressemblances et de nos différences

Depuis plusieurs années, Pro Infirmis suit les démarches novatrices articulant le domaine du handicap et la création artistique.  Par cette conférence interdisciplinaire, elle entend ouvrir et élargir le débat sur les liens existants entre vulnérabilité et acte créateur.

Au-delà de l’Art Brut, de nombreux artistes, dont le grand public admire les œuvres, peuvent être considérés comme des personnes vulnérables, voire comme des personnes en situation de handicap. Que l’on songe à Frida Kahlo, Fedor Dostoïevsky, Robert Schumann, Vincent Van Gogh, Blaise Pascal…

La vulnérabilité peut alors apparaître, non seulement comme un moteur du dépassement de soi et de création artistique, mais aussi comme un lien intime et essentiel qui unit l’humanité et la société, là où les innovations technologiques, souvent, les divisent. Si la situation de handicap est souvent associée à une forme de vulnérabilité, de fragilité, l’histoire montre ainsi la formidable force, notamment de création, qui peut en émerger.

La lente reconnaissance de certains talents, parfois posthume, illustre le difficile accès au « statut » d’artiste et à la liberté qu’il suppose. Souvent encore, les artistes handicapés, « malvoyants » ou « malentendants », se retrouvent enfermés dans les limites et étiquettes associées à leur condition et ainsi entravés dans le développement de leur potentiel créateur d’une manière contraire à l’égalité.

La fragilité s’inscrit-elle au cœur de tout acte créateur ? Quel enseignement les personnes « atteintes de normalité » peuvent-elles tirer des expressions de la vulnérabilité ?

La troisième conférence pluridisciplinaire organisée par Pro Infirmis se propose de dégager pistes de réflexion et des repères. Elle réunit des experts issus des milieux scientifiques et artistiques, de la psychiatrie, des sciences sociales, de l’éthique et du droit. Durant la journée, films, performances artistiques et conférences se succéderont, suivis par une table ronde réunissant les intervenants et qui sera le lieu d’un vaste échange du vues avec le public. Elle est destinée au grand public et aux médias.

Laisser un commentaire