Paris, années folles, toute la société mondaine se rend dans l’hôtel particulier de Kees Van Dongen pour danser et admirer ses œuvres. Parmi l’assemblée, et plus particulièrement parmi les dames de la haute société, les actrices et les stars du music-hall… l’artiste repère ses modèles. Edmonde Guy, meneuse de revue surnommée « la Beauté de Paris », est l’une d’entre elles. Son portrait, glamour et sensuel, est aujourd’hui pour la première fois exposé au grand public et mis à l’encan par Piguet Hôtel des Ventes (lot 808, estimé CHF 40’000-60’000).

Cette œuvre constitue l’un des lots phares des grandes ventes de printemps de Piguet Hôtel des Ventes qui offrent plus de 2’500 bijoux, montres, tableaux, sculptures, mobilier, objets d’art, argenterie, etc… ayant une estimation globale de CHF 2-3 millions.

Exposition publique : du 9 au 11 mars de 12h à 19h

Ventes aux enchères : du 12 au 15 mars

Kees Van Dongen, star de la vacation Art moderne du mercredi 14 mars

Alors que le musée de Montmartre de Paris consacre actuellement une exposition sur Kees Van Dongen (1877-1968), Piguet Hôtel des Ventes présente une œuvre inédite de l’artiste, directement offerte par le peintre au père de l’actuel propriétaire et pour la première fois révélée au grand public les 9, 10 et 11 mars prochain.

Ce tableau représente Edmonde Guy, meneuse de revue à la recherche de la gloire, dont le célèbre artiste réalise deux portraits. Le premier, Nu debout (Mlle Edmonde Guy) conservé au musée des Beaux-Arts de Nice, représente la danseuse entièrement nue à l’exception de ses bijoux et de ses chaussures et créé le scandale dans les salons. Le second est celui qui sera mis en vente le 14 mars prochain (lot 808). Edmonde Guy est représentée, avec sensibilité et volupté, par des traits de pinceau vifs et maîtrisés, et son charme se voit rehaussé par les touches de couleur qui encerclent ses yeux baissés. Par leur sensualité, ces deux œuvres intriguent : y-a-t-il eu une relation amoureuse entre la meneuse de revue et le peintre mondain ? La question reste ouverte.

Laisser un commentaire